« Rise Up », Andrea Day

Une étonnante surprise. Des paroles simples, mais bien structurées, tournées avec juste ce qu’il faut de métaphores et de réalisme autour d’un phénomène pourtant bien connu (on revisite un grand sujet). Soit, on pourra reprocher que c’est lyrique, trop lyrique, avec une voix « noire » et un grain que l’on « voit partout » aujourd’hui mais… je ne sais pas. Quelque chose m’a touchée, et a titillé mon oreille, ma peau, ma curiosité.

 

« Rise Up »

You’re broken down and tired
Of living life on a merry-go-round
And you can’t find the fighter
But I see it in you so we gonna walk it out
And move mountains
We gonna walk it out
And move mountains

And I’ll rise up
I’ll rise like the day
I’ll rise up
I’ll rise unafraid
I’ll rise up
And I’ll do it a thousand times again
And I’ll rise up
High like the waves
I’ll rise up
In spite of the ache
I’ll rise up
And I’ll do it a thousands times again
For you [x4]

When the silence isn’t quiet
And it feels like it’s getting hard to breathe
And I know you feel like dying
But I promise we’ll take the world to it’s feet
And move mountains
Bring it to it’s feet
And move mountains
And I’ll rise up
I’ll rise like the day
I’ll rise up
I’ll rise unafraid
I’ll rise up
And I’ll do it a thousand times again
For you [x4]

All we need, all we need is hope
And for doubt we have each other
And for doubt we have each other
We will rise
We will rise
We’ll rise, ohh ohhh
We’ll rise

I’ll rise up
Rise like the day
I’ll rise up
In spite of the ache
I will rise a thousands times again
And we’ll rise up
High like the waves
We’ll rise up
In spite of the ache
We’ll rise up
And we’ll do it a thousands times again
For you ohhhh ohhh ohh ohhh ohh [x3]

Aller plus loin que cette chanson, c’est ne pas s’y laisser tromper. Quand on écoute cette artiste en live sur quelques vidéos, la technique vocale, le souffle, le ciselage des mots, les octaves, bref les possibilités d’interprétation de cette jeune sont complètement délirantes . La cover de Florence & the Machine m’a complètement stupéfaite. Si vous pensez qu’elle ne chante que dans l’aigu fulgurante, écoutez le début de « Forever Mine« . Si vous voulez voir à quel point elle peut changer de registre musical et d’accent, jetez une oreille à « Only Love« . Affaire à suivre.

Publicités

Droits d’auteur sur les images et Internet…

Hop, je mets ça ici aussi.

Un excellent post de rappel de Rachel Saddine, sur la question des droits à l’image. Des pratiques qui m’ont effectivement toujours frappé sur le net depuis son existence, longtemps en débat sur DeviantArt aussi à l’époque. On prend partout où on va, on stocke des images, sans réfléchir, on retaille un avatar etc… Ca va très vite. De même que citer sa source c’est la moindre des choses.

>>> Concis et didactique.

Des idées pour gérer sa cuisine

Headspace a toujours des bonnes idées (Twit source). Je l’ai retwitté il y a quelques jours, j’en profite pour passer ça par ici.

8 idées simples pour gérer sa cuisine. En résumé : Se connaître, assumer son bordel quand il y en a, et optimiser le reste ! Pour les fainéants, ou ceux qui baraguinent moins l’anglais :

  1. Avoir des stocks bien achalandés ;
  2. Avoir des herbes fraîches en pot (quand on n’a pas de jardin) ;
  3. Connaître son style de gestion de l’espace, tout rangé propre, ou tout sorti sous les yeux pour s’inspirer. La clé est de rester structuré dans l’espace malgré tout ;
  4. Aimer ses affaires. Aimer le lieu, l’arrangement, aimer ses ustensiles. L’appropriation est la clé pour avoir l’envie des les utiliser, d’y passer du temps etc ;
  5. Remplir en évier d’eau chaude savonneuse avant de s’y mettre. Pour pouvoir toujours nettoyer au fur et à mesure les instruments ou se rincer les mains ;
  6. Avoir des couteaux toujours bien aiguisés, pas forcément beaucoup, mais quelques uns de bonne qualité ;
  7. Apprendre plutôt des techniques que des recettes, pour pouvoir être autonome et créatif ;
  8. Prendre le temps de se détendre et de respirer quand on arrive en mode complètement stressé pour cuisiner. La cuisine peut aussi être un moment de pause pour l’esprit, pause après le boulot etc, pour être concentré entièrement sur une autre tâche et sur ses mains ;
  9. Et un 9e bonus, cuisiner de saison autant que possible, pour se sentir dans un rythme en accord avec l’environnement.

L’article explique ça plus en détail.

WWDKF, Pilotpriest

Electro posé, un brin rétro synth, le nouvel album de PilotPriest est bien sympathique. Pas détonnant, pas plein de poudre aux yeux, je le trouve modeste et sans prétention. Eventuellement il nous rappellera d’autres influences, d’autres albums, certains films, certaines séries… c’est le côté « circulaire » de l’électro-synth. Il me sert de musique de fond pour le boulot actuellement, parce qu’il n’est pas surexcité ou trop plein de basses.

On essaie de se requinquer après une grippe

//platform.twitter.com/widgets.js

 

Ingrédients :

  • 1 betterave
  • 1 demi choux rouge
  • 1 gros oignon rouge
  • 1 grosse pomme de terre
  • 2 branches de céleri
  • 3 carottes
  • 1 gros cornichon aigre doux
  • 1 pomme
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre (balsamique dans mon cas)
  • des grains de poivre noir
  • du sel
  • du thym