En un mot. Ou deux.

Ceci est un collage.

A moins d’y passer tout mon temps, je ne pourrais jamais rédiger, expliquer, développer le contenu perpétuel de mon flux de pensée. Ce n’est pas faute d’en avoir envie, souvent, mais nos activités modernes et répétées ne le permettent pas. (Ou alors je pense trop.) Trop de fois je m’étais alors freinée dans le partage, en me disant que cela n’en vaudrait pas la peine, en me fixant des tonnes de codes et de normes à tenir… en vain. Cet espace sera donc un regroupement de « snapshots » en tout genres, pensées, citations, livres, et, dès que possible, des pensées un peu plus détaillées. Mais à l’image de ce que je suis, et des textes piégés dans mes tiroirs que j’essaie de poursuivre et d’écrire, un fourmillement, incessant, un tourbillon, d’images, de sons et de mots. Mes voix intérieures. Parce que seule une esthétique du fragment est possible.

Un arrivage probablement irrégulier dans l’avenir ? Aucune idée. Foisonnant puis silencieux. Très court ; juste pour noter une idée, un mot, un son. Puis dans la longueur, avec une article fleuve et plein d’émotions brutes. Bienvenue sur mon carnet virtuel.

En souvenir d’autrefois, Letenastärë, ou Leten pour les intimes. D’un bord ou d’un autre. A garder sous pseudonyme pour la facilité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s