« Rise Up », Andrea Day

Une étonnante surprise. Des paroles simples, mais bien structurées, tournées avec juste ce qu’il faut de métaphores et de réalisme autour d’un phénomène pourtant bien connu (on revisite un grand sujet). Soit, on pourra reprocher que c’est lyrique, trop lyrique, avec une voix « noire » et un grain que l’on « voit partout » aujourd’hui mais… je ne sais pas. Quelque chose m’a touchée, et a titillé mon oreille, ma peau, ma curiosité.

 

« Rise Up »

You’re broken down and tired
Of living life on a merry-go-round
And you can’t find the fighter
But I see it in you so we gonna walk it out
And move mountains
We gonna walk it out
And move mountains

And I’ll rise up
I’ll rise like the day
I’ll rise up
I’ll rise unafraid
I’ll rise up
And I’ll do it a thousand times again
And I’ll rise up
High like the waves
I’ll rise up
In spite of the ache
I’ll rise up
And I’ll do it a thousands times again
For you [x4]

When the silence isn’t quiet
And it feels like it’s getting hard to breathe
And I know you feel like dying
But I promise we’ll take the world to it’s feet
And move mountains
Bring it to it’s feet
And move mountains
And I’ll rise up
I’ll rise like the day
I’ll rise up
I’ll rise unafraid
I’ll rise up
And I’ll do it a thousand times again
For you [x4]

All we need, all we need is hope
And for doubt we have each other
And for doubt we have each other
We will rise
We will rise
We’ll rise, ohh ohhh
We’ll rise

I’ll rise up
Rise like the day
I’ll rise up
In spite of the ache
I will rise a thousands times again
And we’ll rise up
High like the waves
We’ll rise up
In spite of the ache
We’ll rise up
And we’ll do it a thousands times again
For you ohhhh ohhh ohh ohhh ohh [x3]

Aller plus loin que cette chanson, c’est ne pas s’y laisser tromper. Quand on écoute cette artiste en live sur quelques vidéos, la technique vocale, le souffle, le ciselage des mots, les octaves, bref les possibilités d’interprétation de cette jeune sont complètement délirantes . La cover de Florence & the Machine m’a complètement stupéfaite. Si vous pensez qu’elle ne chante que dans l’aigu fulgurante, écoutez le début de « Forever Mine« . Si vous voulez voir à quel point elle peut changer de registre musical et d’accent, jetez une oreille à « Only Love« . Affaire à suivre.

WWDKF, Pilotpriest

Electro posé, un brin rétro synth, le nouvel album de PilotPriest est bien sympathique. Pas détonnant, pas plein de poudre aux yeux, je le trouve modeste et sans prétention. Eventuellement il nous rappellera d’autres influences, d’autres albums, certains films, certaines séries… c’est le côté « circulaire » de l’électro-synth. Il me sert de musique de fond pour le boulot actuellement, parce qu’il n’est pas surexcité ou trop plein de basses.

« Lately », Lera Lynn

« Lately »

Lately I’m not feeling like myself
When I look into the glass, I see someone else
I hardly recognize this face I wear
When I stare into her eyes, I see no one there
Lately I’m not feeling like myself

Lately I’ve been losing all my time
All that mattered to me slipped my mind
Everytime I hit another town, strangers appear to lock me down
Lately I’ve been losing all my time

The mystery that no one knows
Where does love go when it goes?

Lately words are missing from now on
Vanished in the haze of love gone wrong
There’s no future, there’s no past
In the present, nothing lasts
Lately someone’s missing from now on

The mystery that no one knows
Where does love go when it goes?
The mystery that no one knows
Where does love go when it goes?

Toute la musique qu’on aime

C’est avec grand plaisir que je me suis lancée dans l’aventure de la radio libre avec l’ami Aelthan Ferragun pour partager, non plus de lui à moi mais avec tout ceux qui le souhaitent, nos explorations musicales. C’est spontané, à notre image, lui cadré, moi bordélique. A mon avis je risque de recouper sur ce blog, dans mes reviews, et sur ce que je propose là-bas des groupes, artistes, clips et autres. On verra ce que ça donne dans l’avenir. En tout cas on se fait plaisir !

Pour réécouter le podcast de l’émission, ou pour écouter la playlist, c’est par là :

« Vous n’écoutez pas les autres radios »