Toujours le même virtuose, Austin Wintory

Parce que je ne cesse d’y revenir et de m’émerveiller. Ce compositeur est un génie, je ne vois pas comment le dire autrement, au risque d’être plate. Je redécouvre son site récemment grâce au rappel d’une connaissance (d’ailleurs j’aimerais bien y éplucher les quelques articles de blog mis à disposition tiens), et par là-même sa boutique bandcamp, qui propose un aperçu très lisible de ses titres phares. Or justement, comme je vais me lancer dans The Banner Saga, je cède à cette OST magnifique à l’ambiance médiévale que j’ai pu découvrir sur Youtube, ainsi qu’à la « nouvelle » (pour moi, vu que je ne me tiens pas toujours au courant) version des compositions de Journey dont je ne me lasse jamaisréarrangée ici dans une version extrêmement minimaliste au piano.

Peut-être qu’avec le temps j’arriverai à poser des mots sur ce que cela m’évoque ou les sensations que ça me produit quand j’écoute, d’autant plus que cela fut couplé à l’expérience unique du jeu pour Journey, mais trop souvent cela me paraît décalé ou faiblard par rapport à l’expérience musicale elle-même. Un jour peut-être.

Jeter un oeil et une oreille sur la page originale ? (cliquez)


Jeter un oeil et une oreille sur la page originale? (cliquez)

Publicités