« Ghost Stories », Coldplay

Excellent ce nouvel album ! (2014) Une grosse surprise découverte en ligne grâce à un tuyau, je me replonge enfin dans l’univers de ce groupe chouchou.

Dès les premières notes je suis surprise. J’ai l’impression que la note est très portée électro-pop, acidulée. On alterne entre les rythmes de soutien très présents et les chappes planantes à la mode électro ; beaucoup de « trucs » du trip hop… Je crois qu’on se tient ici sur une frontière très floue, avec des marques du style Coldplay traditionnels, dans les effets de voix du chanteur, dans les tonalités mélancoliques étrangement légères (mais terriblement noires dans le fond), mêlées à des emprunts à de nouveaux genres. Décalage énorme entre le balancement interne de la musique, cette envie immédiate de danser qui me vient, l’apparente « joyeuseté » et le texte…. assez atroce. ^^’ Une belle ambiguïté signée Coldplay. Les modulations de voix du chanteur sont toujours aussi agréables ; tantôt médiums ou graves, tantôt très aiguës et éraillées, comme sur « True Love » (on comprend pourquoi). Ca tire, ça fait mal rien qu’à écouter, déchirant. Et puis on repart sur quelque chose de très planant dès la piste 5.

Peut-être un peu simple ? Peut-être classique ? Certains le reprocheront. En tout cas, avec ces sonorités électro en plus du piano et de la pop habituels je trouve ça frais, et j’ai sous la main tout ce que j’aime chez Coldplay : le mélange entre la balade lente et triste, et les passages beaucoup plus pop qui me donnent envie de danser.

Ethéré, rythmé, enchanteur.