« Rise Up », Andrea Day

Une étonnante surprise. Des paroles simples, mais bien structurées, tournées avec juste ce qu’il faut de métaphores et de réalisme autour d’un phénomène pourtant bien connu (on revisite un grand sujet). Soit, on pourra reprocher que c’est lyrique, trop lyrique, avec une voix « noire » et un grain que l’on « voit partout » aujourd’hui mais… je ne sais pas. Quelque chose m’a touchée, et a titillé mon oreille, ma peau, ma curiosité.

 

« Rise Up »

You’re broken down and tired
Of living life on a merry-go-round
And you can’t find the fighter
But I see it in you so we gonna walk it out
And move mountains
We gonna walk it out
And move mountains

And I’ll rise up
I’ll rise like the day
I’ll rise up
I’ll rise unafraid
I’ll rise up
And I’ll do it a thousand times again
And I’ll rise up
High like the waves
I’ll rise up
In spite of the ache
I’ll rise up
And I’ll do it a thousands times again
For you [x4]

When the silence isn’t quiet
And it feels like it’s getting hard to breathe
And I know you feel like dying
But I promise we’ll take the world to it’s feet
And move mountains
Bring it to it’s feet
And move mountains
And I’ll rise up
I’ll rise like the day
I’ll rise up
I’ll rise unafraid
I’ll rise up
And I’ll do it a thousand times again
For you [x4]

All we need, all we need is hope
And for doubt we have each other
And for doubt we have each other
We will rise
We will rise
We’ll rise, ohh ohhh
We’ll rise

I’ll rise up
Rise like the day
I’ll rise up
In spite of the ache
I will rise a thousands times again
And we’ll rise up
High like the waves
We’ll rise up
In spite of the ache
We’ll rise up
And we’ll do it a thousands times again
For you ohhhh ohhh ohh ohhh ohh [x3]

Aller plus loin que cette chanson, c’est ne pas s’y laisser tromper. Quand on écoute cette artiste en live sur quelques vidéos, la technique vocale, le souffle, le ciselage des mots, les octaves, bref les possibilités d’interprétation de cette jeune sont complètement délirantes . La cover de Florence & the Machine m’a complètement stupéfaite. Si vous pensez qu’elle ne chante que dans l’aigu fulgurante, écoutez le début de « Forever Mine« . Si vous voulez voir à quel point elle peut changer de registre musical et d’accent, jetez une oreille à « Only Love« . Affaire à suivre.

Publicités